En Ecosse, nous n'avons pas visité que des ruines d'abbayes, bien qu'elles soient magnifiques. Nous avons aussi vu des endroits pittoresques, comme Gretna Green, la ville des mariages!

Pour la petite histoire, quand la loi sur le mariage s'est durcie en Angleterre au 18ème siècle (obligeant les futurs époux à avoir l'autorisation de leurs parents s'ils étaient mineurs, et à avoir résidé au moins 21 jours dans la paroisse), nombreux furent les couples qui s'enfuirent vers l'Ecosse où la loi n'avait pas changé. Le premier village après la frontière était Gretna Green, et une des premières maisons celle d'un forgeron, qui profita bien de la chose en célébrant les mariages à la demande. Et au moment de sceller l'union entre les deux époux, il donnait un coup sur son enclume!
Aujourd'hui encore, on célèbre près de 5000 mariages à Gretna, dans 3 salles différentes, et chacune avec son enclume!

29072013299Les photos sont interdites dans le Old Blacksmith's Shop, mais voici la preuve que j'y étais!

800px-Grenta_GreenImage Wikipedia

gretna-green-anvilImage du site officiel de Gretna Green


Nous avons aussi visité le petit village de Kirkcudbright (prononcer coeur-cul-brie), une jolie bourgade fraiche et pimpante à l'enbouchure de la rivière Dee. Nous y avons visité le château local avant de nous rendre dans l'Ayrshire visiter la maison natale de Robert (Rabbie comme disent les écossais!) Burns, le poète national écossais.

30072013300La Dee et le petit port de plaisance de Kircudbright. Il faisait beau et presque chaud ce jour là!

30072013304Chateau de MacLellan à Kircudbright.

30072013308Le Nain devant la maison natale de Rabbie Burns.

Après toutes ces aventures, nous avons passé une journée à Glasgow. Je crois que c'est la partie du séjour que j'ai préférée. Glasgow est une ville étonnante, tant par son achitecture que par sa richesse culturelle. Et pourtant nous n'en avons visité qu'une toute petite partie! Je ne suis pas fan d'architecture, mais là on ne peut pas passer à côté. Le passé et le présent de la ville se cotoient, des quartiers entiers sont construits dans un style particulier puis au détour d'une rue on change complètement d'époque. Je me suis régalée! Malheureusement, l'appareil photo nous avait lâché la veille, et je n'avais pas pu recharger la batterie, alors j'ai pris toutes les photos avec mon portable (d'où la qualité moindre), et lui aussi nous a lâché avant la fin de la journée. Je n'ai donc pas pu prendre de photo de l'Université de Glasgow, qui vaut pourtant le détour. J'espère que vous aimez Harry Potter, on va chez lui (même si JK Rowling l'a écrit à Edinbourg, l'influence de Glasgow est évidente)

31072013316La Cathédrale St Mungo's (oui oui, comme l'hôpital des sorciers). Une des rares cathédrales catholiques à être encore debout. Les Glaswegians se sont battus pendant la réforme pour la garder, et elle a même abrité 3 cultes différents à un moment de son histoire!

31072013322Le cimetière attenant à la cathédrale, avec une vue imparable sur la ville.
31072013329Le magnifique jubé en pierre (la séparation entre les moines et le reste du peuple), derrière se cache un choeur de toute beauté.

31072013327La totalité des vitraux ont été refaits dans les années 50-60, et chacun porte mention du ou des mécènes qui ont permis la rénovation. Toutes les corporations de la ville sont représentées!

31072013333Kelvingrove Art Gallery and Museum, le musée préféré des Glaswegians. Gratuit (comme tous les musées nationaux), et surtout très pédagogique. Tous y est expliqué avec beaucoup de clarté.  Nous y avons vu notament le Christ de Dáli qui a fasciné le Nain!.

31072013334La flèche de la fameuse Université de Glasgow. Dans un style gothique assez impressionnant, elle abrite le Hunterian Museum. Nous l'avons vue rapidement en fin de journée et nous n'avons pas pu entrer dans le musée. Mais ça valait la peine! J'aurais adoré étudier ici!!

University_of_Glasgow_viewUne vue un peu meilleure, merci Wikipedia!

Sur ce, je vous laisse. Je vous raconterais les Lochs et la distillerie la prochaine fois! A bientôt!