Cette année pour la rentrée de Daphné en septembre, j'avais décidé de coudre un petit quelque chose de spécial, exprès. J'avais ce beau coupon de tissu fleuri qui n'attendait qu'une occasion, une grosse envie de coudre, et une fillette à habiller.

J'ai donc décidé de coudre la robe trapèze des Intemporels pour Enfants (Citronille). Le modèle me plaisait bien avec sa coupe simple, son petit volant, et son air un peu rétro. C'était parfait pour mon motif un peu chargé (comme d'hab!)

Daphné était absolument ravie, elle adore ce tissu. Depuis plusieurs mois elle me le piquait pour s'enrouler dedans! Et la semaine dernière, quand j'ai ressorti les affaires d'été, elle s'est empressée de mettre sa robe pour aller jouer dehors (elle lui va encore, mais c'est juste!)

IMG_0619 

Robe trapèze des Intemporels pour Enfants, taille 3 ans. Tissu fleuri turquoise des Coupons de St Pierre, boutons vintage de mon stock.

J'ai mis du biais au bord de la parementure au lieu de l'ourlet (plus facile, le biais est mon ami quand j'ai pas de zig-zag), et au niveau de la couture du volant. Pour le reste, coutures anglaises comme d'hab, et pressions à la place des boutonnières.

IMG_0608

IMG_0609IMG_0611
Détail des boutons et du volant

Pour la petite histoire, cette robe a été finie à la main! Oui oui, vous avez bien lu, je l'ai finie à la main, mon antiquité de machine ayant décidé de me lâcher au moment de coudre la bande froncée en bas. J'étais catastrophée, il fallait *absolument* que je finisse cette robe pour la rentrée! J'ai donc pris mon courage à deux mains et ai emmené ma machine chez le seul (ou presque) réparateur de Narbonne. Précisons quand même que la machine (une des premières machines "portables" en 1960!) pèse une âne mort, voire deux.
Et là le réparateur me dit qu'elle est grippée, qu'il y en aura pour au moins 100 €, qu'il faut tout démonter, et que ça va prendre du temps. Mais que le moteur est en pleine forme. Je réfléchis une demi seconde, et malgré mon besoin primal de finir ma robe, je refuse de faire la réparation (faut pas exagérer tout de même!). J'ai passé les 3-4 jours suivants à écumer tous les dépôt-vente et autres pseudo brocantes de la région, y compris Emmaüs, à la recherche d'une machine pas trop cher mais pas trop vieille. Rien, quedalle, nada. Autant vous dire que je commençais à être réellement desespérée.

Et puis j'ai eu un éclair de génie. J'ai acheté de l'huile spéciale MAC et du dégrippant, et j'ai huilé tout ce qui pouvait l'être sur la machine. En 10 minutes elle fonctionnait de nouveau, et encore mieux qu'avant!!!! Le soir, le nain me dit: Dis donc, ça se voit que ta machine fonctionne, t'as l'air soulagée!"
Ma grand-mère m'a ensuite avoué qu'en 50 ans, elle n'avait jamais huilé la machine!

IMG_0620IMG_0621

Et chez vous, le soleil est-il revenu? Nous oui, enfin!!!

Bon week-end!